Visiteurs : 152265
Pages vues :
Connecté : 001
Auto-construction : maison de paille
Oui,  c’est possible de faire sa maison !
Oui, c’est possible de construire avec du sens !
Oui, c’est possible d’y prendre plaisir !
C’est un chemin qui prend du temps, qui n’est pas sans tension, qui demande des efforts. Il ne faut pas particulièrement du courage, mais avoir le goût de l’effort, de la générosité et de la patience.
Pour trouver notre voie, nous avons choisi (ou il nous a choisi) un accompagnateur de projet.
Nous souhaiterions ici mettre l’accent sur cet accompagnement sans lequel tout aurait été bien plus compliqué.
Comment avons-nous fait pour choisir cet accompagnateur ? C’est une histoire de rencontre. Dans notre cas, chacun a pris le temps de rencontrer l’autre, sans hâte, mais droit au but. C’est allé très vite.
Les compétences de notre accompagnateur dans l’auto-construction sont multiples. A la réflexion, l’essentiel c’est :
  qu’il sache à quoi il va s’attendre,
  sur quoi repose le projet
  comment il va arriver à faire se surpasser les accompagnés.
Donc, en un mot : une capacité d’analyse avec un savoir écouter, pour tirer vers le haut, sans jugement, avec bienveillance et réalité.

Sans cesse, nous devions nous rappeler qu’il  fallait :
  comprendre, analyser, se documenter
  tenir en respect sa peur de se tromper, trouver l’étayage suffisant, faire des compromis et vivre avec ses frustrations...
  en fin de course, décider et assumer en conscience les conséquences de nos choix.
Une fois les décisions prises, nous pouvons nous mettre à l’exécution. Et non ! Il faut d’abord prendre le temps pour organiser le chantier : évaluer la quantité, acheter du matériel, l’amener sur le chantier, le stocker...
La préparation et le rangement du chantier à la fin de la journée sont aussi indispensables que d’avoir un bon repas. C’est du confort pour soi et les autres qui pourra amener du plaisir.


« Quel courage ! » nous disaient les voisins. Non, ce n’est pas du courage, c’est du plaisir et de l’envie de faire avec plaisir. Et de recommencer si cela ne va pas.

Nous avons donc développé des capacités :
  de concentration (pour comprendre globalement et analytiquement),
  d’écoute (savoir s’écouter soi-même, doser ses efforts, résister à la panique de la fatigue ou de la peur, écouter l’autre pour travailler ensemble avec plaisir)
  de savoir lâcher (accepter de demander de l’aide, sans attendre l’urgence).


Détails
La maison réalisée est d’une superficie de 120 m².
Elle est bâtie  sur une cave et un garage, construits en parpaing et sur une dalle de béton. Cette première partie n’a rien « d’écologique » dans le concept, mais c’est un choix qui nous a permis d’avancer plus vite et nous l’avons confié à des artisans et amis du coin.
La maison proprement dite est en ossature bois (poteaux / poutres visible de l’intérieur), bottes de paille, enduits terre. Les sols de la maison sont en béton ciré, un tadelakt orne et remplace les faïences. Une mezzanine permet une utilisation plus importante de l’espace.
Les sonorités de cette maison sont agréables, et l’on a une impression de chaleur : effet des  enduits terre. Le chauffage actuel est un poêle Gaudin des années 80 (qui avait très peu servi). Il est amplement suffisant. L’effet terre est donc un chauffage psychologique, et réel, puisque le mur de brique, rempli avec la terre caillouteuse du terrain, et les enduits intérieurs emmagasinent, puis restituent l’énergie.
Une cheminée est prévue, pour la convivialité et la cuisine au feu de bois, mais n’est pas encore construite.


Chronologie
1989, Achat du terrain
2005, viabilisation (en commun avec la maison voisine en construction)
Octobre 2007, Rencontre avec Dirk et, comme une danse :
Décembre 2007 et janvier 2008 (lune vieille) : Coupe des premiers arbres
Mars 2008 : Permis de construire, travaux de terrassement1,  égouts et raccords
Avril : Sciage de la charpente 1
Mai : Fouilles faites par un ami, fondations 2
Juin : Garage et cave1, évacuation sous la dalle
Juillet : chargement et  stockage de la paille au moment de la moisson chez l’agriculteur
21 Juillet : Dalle
Juillet, Août : Confection de la charpente
14 Août : Élévation de la charpente
Septembre : Mezzanine, plafond OSB, rampants, paille, deuxièmes rampants, volige, pare-pluie et scotch 
Fin Septembre/début Octobre Liteaux, contre-liteaux, Tuiles2,  chenaux 1
Novembre : Soubassement mono mur2, lice basse, pose de l’ossature secondaire (liteaux destinés à contenir la paille)
Décembre 2008 : Pré-cadre des fenêtres, murs en paille, pose des fenêtres
Fin Décembre 2008, début Mars 2009 : Enduit terre  couche de corps, intérieur
Avril : Cloisons banchées terre/paille, taille des contre-fiches
Mai : Pose des fenêtres trapèzes, calepinage, électricité1
Juin : Enduit chaux (couche d’accroche, avec machine) sur les cloisons de briques
Juillet, août : Remblais et drains extérieurs - enduits extérieur terre (une couche) cadre volets
Août : Béton ciré 2 
Septembre : Planchers, plan de travail de la cuisine1
Octobre : Enduits intérieurs de finition, et tadelakt1, plomberie1
Novembre : Porte du garage et de la cave, plinthes, électricité1, rampe mezzanine, toilettes sèches
Décembre : Escalier (fait par Dirk et Léthi), finitions, déménagement
19 décembre 2009 : Première nuit au Palhon (prononcer paillou), soit 2 ans depuis la coupe des arbres !!!

Reste à réaliser au 1er janvier 2010
Isolation de la cage d’escalier ; Enduits extérieurs (2ème couche terre et couche de finition à la chaux) ; Terrasse ; barrières et carrelage ; Finitions au garage ; Citerne d’eau pour arrosage jardin ; Aménagements autour de la maison

Construire une maison, sa maison : ce n’est pas rien ! C’est tout simplement génial !
Merci à Dirk et aussi à tous les bénévoles, amis ou « inconnus », qui sont venus nous prêter main forte !


Adresse de l’accompagnateur : Dirk Kober, Hameau de la Garrigue, 34210 Lacaunette . Tél 06 03 41 20 49 - dirkkober@hotmail.com

Association CoRus
www.corus34.org


Se connecterPlan du site